3 avril 2012

La prophétie Maya, tome 1 : Le domaine - Steve Alten

RÉSUMÉ

Le 21 décembre 2012, le calendrier maya s'achève, sonnant le glas de l'humanité. Seul le décryptage d'un code millénaire peut empêcher la catastrophe.
Michael Gabriel, qui a hérité des travaux de son père archéologue, représente le seul espoir de déchiffre cette prédiction. Interné de force dans un hôpital psychiatrique depuis onze ans, il doit s'en échapper pour rassembler les précieux indices dispersés à travers les temples mexicains, égyptiens et le désert de Nazca.
Or la date redoutée approche, entraînant des phénomènes cataclysmiques. Michael est le dernier à pouvoir changer le destin du monde. Mais n'est-il pas déjà trop tard ?




MON AVIS

La prophétie Maya. Une prophétie qui attise ma curiosité. Comme tout ce qui est surnaturel ou inexpliqué, d'ailleurs. Mais je n'avais jamais rien lu ou fait de recherche sur ce sujet. C'est donc avec la curiosité au maximum que j'ai postulé pour ce partenariat sur Livraddict, pour ensuite être sélectionnée. C'est aussi avec beaucoup d'intérêt que je l'ai commencé. Je n'avais pas d'attentes particulières, ce qui fait qu'au final, j'ai bien apprécié cette lecture. J'avoue être surprise d'avoir autant apprécié, car lorsqu'un roman contient autant d'éléments que celui-ci, j'ai une forte tendance à me lasser... Cela dit, c'est arrivé à quelques reprises que je me lasse légèrement, mais rien pour me faire complètement décrocher de l'histoire et ça, c'est un plus pour ce roman.

Steve Alten n'y va pas de mains mortes, des détails, en voulez-vous, en voilà ! Historiques, politiques, etc. Il y en a pour presque tous les goûts. Cela dit, j'aurais pu me passer de quelques détails (par exemple, le nom exact des avions) qui m'ont perdu à quelques reprises. Mon intérêt aurait sans doute été encore plus grand. Mais tout de même, j'ai appris beaucoup de choses sur la prophétie Maya et sur tout ce qui l'entoure. J'ai adoré que l'auteur utilise des monuments réels, tel que Chichén Itzá, le désert de Nazca, et plusieurs autres. Cependant, je pense que d'insérer des photos ou images à la fin du roman aurait été une bonne idée. Comme je suis curieuse et que je ne connaissais pas ces lieux, j'ai dû faire quelques recherches sur internet pour me permettre de visualiser correctement ces endroits, ce qui a parfois coupé ma lecture.

Je ne m'attendais pas à une histoire de ce genre, pour tout dire, malgré le fait que ce livre soit classé en science-fiction, j'ai donc été surprise (positivement, bien entendu). C'est un roman qui est très dense et les informations fusent de tous côtés, j'en avais parfois beaucoup en tête, mais curieusement, comme je le disais précédemment, cela m'a dérangé moins que j'aurais pu m'y attendre.

Concernant les personnages, j'ai trouvé qu'ils étaient trop en arrière-plan. On en apprend très peu sur eux, ce qui fait que je ne me suis pas attaché à eux, sauf peut-être à Julius Gabriel (le père de Michael Gabriel), à travers son journal. J'ai trouvé cela dommage, car les personnages forment l'histoire, habituellement. Mais, au fond, ce n'est pas si grave que ça, car je pense qu'on n'a pas réellement besoin de s'attacher aux personnages pour apprécier pleinement ce roman. Tant qu'à parler de personnages, je glisse un petit mot sur le trop grand nombre de personnages secondaires. Parfois certains ne sont présents que pendant quelques pages seulement et disparaissent de l'histoire, malgré le fait que l'auteur ait pris le temps de les présenter... Cela m'a mélangé plus qu'autre chose.

Comme le fait remarquer Mandy88, sur son avis, en lisant ce roman, on a presque l'impression de se retrouver devant un bon film catastrophe ! Je ne serai d'ailleurs pas surprise qu'un producteur veuille en faire un film.

Pour ceux l'ayant lu, vous aurez remarqué que j'ai omis de parler de beaucoup de détails de ce roman. J'ai fait attention pour ne pas en révéler trop (pas du tout, en fait), car certains aspects de cette histoire mérite d'être seulement connus lors de la lecture de ce premier tome.

J'ai été bien souvent très surprise (jusqu'à m'exclamer à haute voix ou être bouche-bée) car ce roman est construit sur beaucoup de choses qui semble être véridiques et qui m'a fait douter plus d'une fois !

Pour terminer, je peux dire que malgré le fait que ce premier tome soit extrêmement tiré par les cheveux (tout en ayant une certaine part de vérité, cela dit...), j'ai adhéré assez bien à cette histoire et je pense très certainement lire le second tome, lorsqu'il sortira. Ce fut loin d'être un coup de coeur, mais j'ai passé un bon moment de lecture.

Je remercie de tout coeur les éditions Michel Lafon et Livraddict, de m'avoir encore une fois permis de lire un bon roman !

 Michel Lafon - 457 pages
v.f. de ''Domain''
tomes
Tome 1 : Le domaine
Tome 2 : Résurrection

5 commentaires:

  1. Je garde ce titre en note. Il a l'air très intéressant. Merci pour ton avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le plaisir est pour moi ! =)

      J'espère que ce premier tome te plaira.

      Supprimer
  2. Ah, tu vois, moi je n'ai pas trouvé cela tiré par les cheveux -sauf, p-e un passage - , mais t'as bien raison pour les avions! Tu te souviens des noms? ;) Et c'est vrai qu'il y a beaucoup d'éléments dans ce tome!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. arf, non je ne sais plus les noms ! xD

      De quel passage parles-tu ?

      Supprimer

Merci pour votre commentaire, il sera lu avec attention ! =)