19 août 2013

Comme une odeur de muscles - Fred Pellerin

RÉSUMÉ

Une quatrième fuite des histoires du village pour en savoir mieux sur l'homme le plus fort du monde de Saint-Élie-de-Caxton : Ésimésac Gélinas. Homme peu reconnu dans nos records contemporains, Ésimésac appartint à la race des surhormonés musculaires, au même titre que ces Louis Cyr et autres Montferrances. Il fut un homme qui se démarqua par l'originalité de ses forçures, mais surtout par une modestie sincère qui le garda dans l'ombre. Il porta, à sa façon, le village sur son dos. À savoir jusqu'où il le transporta ? Les altas finiront bien par le dire !




MON AVIS

Fred Pellerin, est un poète. Fred pellerin est, un conteur. Non, un (ra)conteux. Un inventeur de mots, de tournure de phrases, d'histoires et de contes. Fred Pellerin est... unique. Depuis plusieurs années, il nous fait découvrir les contes et les légendes de son petit patelin maintenant si connu, sorti tout droit d'un ''pli percé d'une carte trop vieille'', Saint-Élie-de-Caxton. Si vous ne connaissez pas ce petit village, au moins de nom, c'est que vous ne connaissez (malheureusement) pas Fred Pellerin.

Dans ce petit livre de 150 pages, Fred Pellerin nous offre ici l'histoire d'Ésimésac Gélinas, ''l'homme le plus fort du monde de Saint-Élie-de-Caxton'', mais pas que ! On pourrait penser que ce personnage est celui dont on suit l'histoire dans Comme une odeur de muscles. Eh bien non, on y retrouve aussi les personnages bien connus de son public : Toussaint Brodeur, la Belle Lurette, le forgeron Riopel et bien d'autres encore. C'est un mélange de plusieurs histoires, qui se rencontrent, se racontent, se croisent et se recroisent. Dans l'histoire, par contre, il y a un point central. La grand-maman de Fred. Celle-là même qui lui contait les histoires de son village. Celle-là même qui lui a légué sa parlure et sa passion pour les contes. Grâce à elle, Fred Pellerin nous les offre maintenant à nous, son public.

J'ai adoré retrouvé l'univers de cet homme si captivant. Ces tournures de phrases sont délicieuses à lire et m'ont fait sourire ou rire à plus d'une reprise ! Mais, bien que le fait de lire ses histoires m'a mis des étoiles dans les yeux (comme à chaque fois, il faut bien le dire !), je dois avouer que je préfère l'entendre, lui-même, nous conter ses histoires. Et c'est donc maintenant qu'entre en jeu le petit gros plus de ce livre, le CD. Certes, j'ai déjà vu ce spectacle, au début de la carrière de Fred Pellerin (rien de mieux que de le voir en vrai !), de même que j'ai regardé le DVD, mais c'est toujours un grand plaisir de se faire raconter les histoires du village de Saint-Élie-de-Caxton, par Fred Pellerin, lui-même. Le CD m'a beaucoup plus plu que le livre, c'est un fait. Je me fermais les yeux et j'écoutais quelle histoire Fred Pellerin pouvait bien me glisser à l'oreille, comme un secret. Oui, je venais de lire le livre, mais qu'importe, j'ai autant apprécié que si c'était la première fois que je l'entendais (bon, je ne l'ai pas tout à fait terminé, mais ça ne saurait tarder !). Bon, d'accord, je suis une fan absolue, alors peu importe le nombre de fois que je lis/vois/entend ses contes, je suis toujours émerveillée, y'a pas à dire !

Donc, le format livre+CD est vraiment très intéressant, car ça nous permet de lire les contes et légendes de Fred Pellerin, mais aussi de l'entendre lui, nous raconter ses histoires. Et ça, ça apporte une autre dimension, parce que du Fred Pellerin, ce n'est pas la même chose sans sa voix de raconteux.

Planète Rebelle - 150 pages + un CD


2 commentaires:

  1. Ce doit être en effet super de l'entendre raconter ces histoires! Je ne le connais pas et tu donnes vraiment envie de le découvrir!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! :)

      Attention à l'accent, par contre. ;)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire, il sera lu avec attention ! =)