24 octobre 2012

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre - Ruta Sepetys


RÉSUMÉ

Lina est une jeune Lituanienne comme tant d'autres. Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d'art. Mais une nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l'arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d'un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l'amour des siens et son audace d'adolescente. Dans le camp, Andrius, dix-sept ans, affiche la même combativité qu'elle...







MON AVIS

Je me sens un peu comme un extra-terrestre dans toute cette mer de monde qui ont apprécié (et même plus pour la plupart qui ont été jusqu'à un coup de coeur...) ce bouquin. Dois-je dire qu'il ne m'a pas plu... ? Pas totalement, mais j'avoue que je suis déçue.

J'ai eu un mal fou à embarquer dans l'histoire. Honnêtement, j'avais l'impression de relire pour une énième fois un livre sur le même sujet. Je n'en aie déjà pas lu beaucoup dans ma très courte vie, mais je peux dire qu'au final, oui, c'est toujours des histoires touchantes, mais quand elles finissent par toutes se ressembler, je ne ressens plus la même chose qu'avec les premiers livres sur un sujet comme celui-ci et c'est bien dommage...

Certes, j'ai été touchée par ce que les personnages vivent dans les camps. C'est atroce. Cruel. Inhumain. Tristement inhumain. Mais voilà, à part une chose en particulier, ça n'a pas totalement cliqué avec moi sur ce coup-ci...

Je devais avoir lu le 1/3 du livre, environ, quand j'ai enfin réussi à m'accrocher à l'histoire et c'est grâce à la relation qui naît entre Lina et Andrius. Cette partie de l'histoire m'a beaucoup touchée et a réussi à me faire pleurer et aussi à dévorer le reste du roman. Mais, malheureusement, elle est bien maigre face aux déceptions que j'ai pu ressentir en lisant ce roman...

Je dois dire que j'ai trouvé l'écriture de l'auteur assez belle. D'une bonne fluidité, malgré le fait que je n'accrochais pas plus qu'il fallait, j'arrivais à lire les pages à une très bonne vitesse, sans anicroches. Je n'ai cependant pas aimé le style utilisé pour l'histoire. Les retours dans le passé de Lina en rapport avec les évènements qu'elle vivait dans les camps, m'ont plus mélangé qu'autre chose.

La fin aussi m'a beaucoup déçue. D'accord, on sait un peu comment ça se termine. Mais entre les deux ? [Spoiler] J'aurais vraiment aimé savoir comment c'était passé les retrouvailles de Lina et Andrius. Comment se sentaient-ils, à la fin de tout ça ? [Fin du spoiler]Mais non, ça fini beaucoup trop abruptement, selon moi...

Je pense que si cette histoire aurait été celle de ma famille ou de mon peuple, cela m'aurait beaucoup plus touché que ça. Je ne connaissais rien de la déportation des Polonais, Finnois et des Lettons, et je connaissais Staline de nom, mais pas plus. Nous sommes abruptement plongé dans l'histoire, sans trop d'explications et j'avoue que je ne savais pas trop où donner de la tête...

Au final, j'en attendais peut-être un peu trop, je pense. Je n'ai pas accroché autant que la majorité des gens et je trouve cela malheureux, j'ai l'impression d'être sans coeur... Mais que voulez-vous, ce sont des choses qui arrivent et ce roman n'était peut-être pas pour moi.

Gallimard - 507 pages
v.f. de ''Between shades of gray''

12 commentaires:

  1. Dommage que tu n'es tant aimé. :/
    Je n'ai encore jamais lu ce livre, mais il me fait très envie depuis un long moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi !

      Supprimer
  2. je vois ce que tu veux dire, la souffrance humaine même si c'est horrible, est partout pareil. J'ai de la peine à lire ce genre de livre, mais pas à cause des atrocités qui y sont perpétrés, mais parce que c'est souvent la même histoire. En y réflechissant, c'est assez flippant de se rendre compte à quel point les personnes qui ont vécu ce genre de chose sont nombreuses. On a de la chance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait. Et j'ai l'impression qu'avec tous les livres, films, et compagnie qui sortent sur ces évènements, c'est rendu banal...

      Supprimer
  3. Je n'ai toujours pas chroniqué ce livre, mais comme toi, j'ai été un peu déçue. Je ne l'ai pas trouvé assez émouvant, la fin trop abrupte... Bref, j'ai l'impression d'être passée à côté de quelque chose en lisant tous ces coups de coeur ! Mais ton avis ressemble beaucoup à ce que j'ai moi-même pensé du livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, tu me rassures vraiment ! Je ne suis pas la seule ! xD

      Supprimer
  4. C'est vrai que j'ai entendu énormément de bien sur ce livre et qu'il me fait super envie ! Mais il faut peut être que je calme mes ardeurs, sinon comme toi, je risque d'être déçu. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes très peu à ne pas avoir aimé ce roman, il se peut très bien que toi tu l'aimes ! =)

      Supprimer
  5. Je pense que c'est toujours difficile surtout quand on s'attend à quelque chose en particulier. Merci en tout cas pour l'avis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi d'être venue sur mon blog. =)

      Supprimer
  6. De mon coté j'ai accroché facilement, je ne connaissais finalement rien de cette déportation, j'ai trouvé certains moments poignants. J'ai apprécié son histoire avec Andrius et j'aurai d'un coté aussi aimé en savoir plus à la fin. Pourtant j'ai aimé la façon dont est mis en avant ce à quoi on doit essayer de se raccrocher pour rester des êtres humains. les liens, l'art, les souvenirs. Du coup, je comprends que leurs retrouvailles n'aient pas leur place dans le livre...

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire, il sera lu avec attention ! =)