10 juin 2012

Millénium, tome 3 : La reine dans le palais des courants d'air - Stieg Larsson

RÉSUMÉ

Que les lecteurs des deux premiers tomes de la trilogie Millénium ne lisent pas les lignes qui suivent s'ils préférent découvrir par eux-mêmes ce troisième volume d'une série rapidement devenue culte.

Le lecteur du deuxième tome l'espérait, son rêve est exaucé : Lisbeth n'est pas morte. Ce n'est cependant pas une raison pour crier victoire : Lisbeth, très mal en point, va rester coincée des semaines à l'hôpital, dans l'incapacité physique de bouger et d'agir. Coincée, elle l'est d'autant plus que pèsent sur elle diverses accusations qui la font placer en isolement par la police. Un ennui de taille : son père, qui la hait et qu'elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu'elle...

Il n'existe, par ailleurs, aucune raison pour que cessent les activités souterraines de quelques renégats de la Säpo, la police de sûreté. Pour rester cachés, ces gens de l'ombre auront sans doute intérêt à éliminer ceux qui les gênent ou qui savent.

Côté forces du bien. on peut compter sur Mikael blomkvist, qui, d'une part, aime beaucoup Lisbeth mais ne peut pas la rencontrer, et, d'autre part, commence à concocter un beau scoop sur des secrets d'Etat qui pourraient, par la même occasion, blanchir à jamais Lisbeth. Mikael peut certainement compter sur l'aide d'Armanskij, reste à savoir s'il peut encore faire confiance à Erika Berger, passée maintenant rédactrice en chef d'une publication concurrente.


MON AVIS

Qui n'a pas entendu parler de cette fameuse saga ? Malgré le fait que ces trois romans soient sorti que depuis quelques années, ils sont maintenant devenus cultes. C'est donc avec curiosité que j'avais commencé cette saga en 2011. Mais je n'avais pas encore pris le temps de lire le troisième et ultime tome. Malgré des avis plutôt mitigé pour le premier et deuxième tome, je voulais quand même lire celui-ci, pour mettre un point final à cette saga (je ne pouvais quand même pas m'arrêter là, hein ?). J'ai bien fait ! Car malgré encore quelques longueurs et quelques moments où je n'arrivais plus vraiment à suivre, c'est ce tome-ci que j'ai préféré.

Bon, en commençant ce livre, j'avoue avoir eu beaucoup de difficultés à me souvenir où se terminait le deuxième tome et à me remettre complètement dans l'histoire, mais surtout, ce sont les personnages (sauf quelques-uns, bien entendu), qui m'ont le plus mélangés ! Je ne me rappelais plus de certains d'entres eux et en plus, l'auteur en ajoute de nouveaux... Même vers la fin, certains ne me disaient encore rien ! xD

Encore une fois, certains moments m'ont complètement désintéressés. Par exemple, celui où l'auteur présente un personnage (évidemment, me rappelle plus le nom... xD) et par le fait même, l'histoire de la Sapo. Là, il m'a complètement perdu et bien franchement, ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse...

Mais toute l'histoire entourant le procès de Lisbeth m'a vraiment plu. J'avais vraiment hâte de découvrir comment ils allaient faire, tous ensemble, pour sortir Lisbeth de cette incroyable machination. Ce côté-là de l'histoire m'a vraiment plu aussi, car il a un côté très véridique. Des conspirations de ce genre, je suis certaine qu'il y a en tous les jours, dans tous les gouvernements (ou autres autorités de ce genre), qui nous cachent continuellement des histoires comme ça. Et franchement, ça fou les jetons !

Un autre point, c'est la lenteur. Beaucoup, beaucoup de lenteur, c'est parfois long avant que quelque chose de significatif arrive. Habituellement, ça me dérange (ce fut d'ailleurs le cas pour les deux autres tomes), mais pour celui-ci, curieusement, ça ne m'a pas trop dérangé !

Donc, après avoir terminé cette trilogie, j'avoue que je me demande encore un peu pourquoi il y a eu un tel engouement, car ce n'est pas une série, personnellement, que je vais relire et relire, encore et encore. Mais je suis d'accord pour dire qu'elle a un quelque de très intéressant, surtout pour les gens qui s'intéressent au journalisme de ce genre, à la politique, aux machinations, etc. Ce n'est pas mon cas, alors, je pense que c'est pour cette raison que cette saga ne me marquera pas. Mais au final, oui j'ai passé un bon moment de lecture (malgré des avis mitigés) et je ne regrette pas d'avoir lu cette saga.

Acte Sud - 711 pages
V.F. de ''Luftslottett som sprängdes''


tomes
Tome 3 : La reine dans le palais des courants d'air

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire, il sera lu avec attention ! =)